Fou du Vent remporte la Genève-Rolle Genève 2022 devant Malice et Adrénaline

Charlotte Frei
par Charlotte Frei juin 6, 2022 19:00

Fou du Vent remporte la Genève-Rolle Genève 2022 devant Malice et Adrénaline

Le weekend dernier se courrait la Genève-Rolle-Genève organisée par le Yacht Club de Genève, et troisième étape de la Top Voiles Cup 2022. Après 11 heures, 36 minutes et 55 secondes, c’est Fou du Vent SUI546 qui remporte la victoire ! Ils coupent la ligne d’arrivée devant Malice SUI671 et Adrénaline Les 2 Rives Immobilier SUI533. La troisième marche du podium a été très disputée puisque Adrénaline passe la ligne seulement 15 secondes avant le quatrième, Chinook SUI408. Retrouvez le classement complet ici, et revivez la course grâce au suivi cartographique ici.

Podium Surprise de G à D : 3e, 2e et 1er.

La GRG 2022 à bord de Fou du Vent

À bord de Fou du Vent, Loris von Siebenthal revient sur sa course. Habitués des 5 Jours du Léman, ils n’ont pas été gênés que la régate dure jusque dans la nuit. Leur équipage était composé de Loris von Siebenthal et Jérôme Plojoux. Ces deux-là ont couru de nombreuses régates avec le CER et profitaient de la GRG pour naviguer ensemble avant les 5 Jours du Léman, auxquels ils participeront sur le même bateau. Ils avaient aussi à bord Pierre-Antoine Preti, également ancien du CER. Ces trois-là ont sauté sur l’occasion d’une GRG pour passer un bon moment ensemble et ça leur a plutôt bien réussi !
Pour leur début de course, ils ont pu compter sur un bon départ, une des nombreuses clefs de leur succès. Ils sont partis dégagés, pouvant se placer avant le premier virement de bord. Dans le Petit Lac ils n’ont pas tardé à se faire rattraper et ont su réagir en s’inquiétant des algues, bien présentes à ce moment-là ! Loris raconte à propos de la suite du parcours qu’ils eu chaud au moment de traverser vers Rolle car il fallait savoir patienter : « Malice nous mettait la pression et nous poursuivait de près! C’était chouette ! Heureusement un bon vent s’est levé pour le passage de la bouée de Rolle et on ne s’est pas vraiment arrêtés pour la redescente vers Genève. » Quand on leur demande s’ils ont peu des problèmes d’algues au retour, ils répondent avec le sourire :  » la nuit il n’y a pas d’algues ! On a pas eu de problèmes de vitesse, donc on ne s’est pas soucié des algues. C’était à toi à moi. Quand on s’arrête, on regarde les autres qui reviennent et ça met la pression. Le truc c’est que quand c’est nous qui avançons, on ne regarde pas les autres s’arrêter. Mais en ayant l’habitude de naviguer la nuit ça donne confiance et on a pu descendre avec notre spi des 5 Jours, c’était assez serré.  » En plus d’avoir eu beaucoup de plaisir, c’est une magnifique victoire qui les attend à l’arrivée. Assurément, ils auront aussi fait le plein de confiance avant les 5 Jours du Léman, qui auront lieu du 24 au 30 juillet 2022 alors qu’ils ne seront pas au départ du Bol d’Or le weekend prochain.

Les poursuivants racontent

Juste derrière, Malice a travaillé pour décrocher cette belle deuxième place. À bord, Thierry et Marius Lanz, le père et le fils, étaient accompagnés de Michel Noverraz. Marius nous raconte qu’ils ont pu concrétiser une bonne vitesse de bateau, déjà constatée lors des deux précédents Critériums. Cette bonne vitesse, additionnée d’un départ dégagé, leur a permis d’être tout de suite au contact de Fou du Vent et de se positionner à l’avant de la flotte. Eux aussi on dû faire preuve de patience et de résilience pendant la traversée sur Rolle. Car à ce moment-là ils voyaient les autres Surprises misant sur du Joran revenir par la côte suisse. À bord de Malice, eux ont toutefois cru en leur option du large, qui a payé.

À propos du retour, ils disent qu’ils auraient pu prendre plus de risque en essayant d’autres options que Fou du Vent, mais avaient finalement trop à perdre car nombreux étaient les Surprises qui les talonnaient de près ! Ils confirment avoir joué au chat et à la souris avec Fou du Vent alors qu’ils longeaient la côte française, ayant abandonnée l’option du Joran à la côte suisse. « On a su être très réactifs sur les réglages et les changements de voile pour prendre chaque petite risée dans le bon sens. Tout ça mis bout à bout ça nous a permis de bien prendre les risées et de gagner chaque mètre. C’est ça qui fait qu’on arrive à être devant la paquet et prendre la risée d’après. On a eu beaucoup de plaisir et on se réjouit de la semaine prochaine pour le Bol d’Or. On va essayer de faire tout aussi bien même si ça va être difficile puisqu’il y aura plus de bateaux. On compte sur notre bonne vitesse et on va tout faire pour être aussi réactifs qu’on l’a été lors de cette GRG. »

L’Aspro remercie beaucoup ces deux équipage d’avoir partagé leur analyse de la course et leur souhaite une bonne suite de saison !

Classement après trois manches de la Top Voiles Cup 2022

Et c’est Malice SUI671 qui réalise la bonne opération ce week-end puisqu’il prend la tête provisoire du classement de la #topvoilescup2022🔥🏆 Chinook SUI408 suit de très près avec seulement 2️⃣ petits points de retard. Ça va cravacher le week-end prochain pour ces deux-là ! Classement de la Top Voiles Cup 2022 à consulter ici.

Suite avec le Bol d’Or Mirabaud

Pour la suite, c’est donc le Bol d’Or que les équipages attendent avec impatience. Voici la liste des inscrits, comptant plus d’une centaine de Surprises sur les 438 inscriptions. Pour suivre les Surprises lors de ce Bol d’Or Mirabaud 2022, retrouvez la cartographie en direct ici.

Charlotte Frei
par Charlotte Frei juin 6, 2022 19:00